Home » News & Events » Canadian Dental Schools » Conversation avec le Dr Paul Allison: Un grand merci!

Conversation avec le Dr Paul Allison: Un grand merci!

J’ai eu le plaisir d’accueillir le Dr Paul Allison, actuellement doyen de la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill. Le mandat de Dr Allison prendra fin le 30 juin prochain et nous, au sein du CDA Oasis, voulions dire merci à un grand leader!

Le Dr Allison est dentiste avec une formation professionnelle dans les domaines de la chirurgie buccale et de la santé dentaire publique ainsi qu’une formation en recherche dans le domaine de l’épidémiologie clinique. Globalement, ses intérêts de recherche concernent les aspects psychosociaux et comportementaux de la santé bucco-dentaire et des soins bucco-dentaires. En particulier, le Dr Allison s’intéresse à l’évaluation de diverses interventions pédagogiques, au développement et à la validation d’instruments mesurant la qualité de vie liée à la santé ainsi qu’à l’utilisation de ces instruments pour décrire la santé buccodentaire de diverses populations. Ses projets de recherche actuels portent sur des questions d’accès aux soins de santé bucco-dentaire.

J’espère que la conversation soit agréable qutant pour vous qu’elle l’a ete pour moi. Si vous préférez voir la conversation en anglais, cliquez ici.

Nous cherchons toujours à recevoir vos commentaires, suggestions et questions et nous espérons pouvoir communiquer avec vous sur des sujets qui vous sont importants. Vous pouvez toujours et facilement nous joindre à oasisdiscussions@cda-adc.ca

Á la prochaine!

Chiraz Guessaier, CDA Oasis Manager

Points Saillants

Comment décririez-vous votre doyenné à McGill et que considérez-vous comme les meilleurs moments?

Mon décanat a été une expérience incroyable dans laquelle j’ai beaucoup appris. J’ai interagi avec tant de gens différents que je n’aurais peut-être pas eu l’occasion de rencontrer et certainement de différentes manières que si je n’avais pas été doyen; et j’ai tellement appris de ces gens.

En tant que service à la communauté créer de nouveaux services, créer de nouvelles possibilités d’apprentissage pour les étudiants en médecine dentaire et les résidents, et engager nos chercheurs et nos étudiants diplômés en recherche dans ces activités. L’idée étant que nous devrions être à l’avant-garde de ces activités, les universités, les professeurs devraient être à l’avant-garde du changement dans la profession dentaire de diverses façons, nous devrions essayer de créer et de piloter de nouveaux modèles de prestation de services. Nous devrions inclure nos étudiants et nos résidents dans ces services afin qu’ils apprennent à interagir avec différents groupes et qu’ils apprennent à fournir différentes formes de soins dentaires dans différents contextes avec différents groupes de personnes; et qu’ils acceptent ces messages et deviennent eux-mêmes les champions de la création de nouvelles formes de services pour différents groupes, en particulier les groupes qui ne peuvent actuellement pas accéder aux soins dentaires.

McGill a montré un vif intérêt pour la recherche et les étudiants de McGill ont reçu un nombre accru de prix cette année, cela reflète-t-il votre propre intérêt et votre croyance en la recherche en santé buccodentaire?

Mon prédécesseur, Jim Lund a fait un travail remarquable en faisant venir de très bons chercheurs et en initiant d’excellents programmes de recherche. Dans cette faculté, un programme de recherche vient à l’esprit, qui est dans le domaine de la recherche sur la douleur; et j’ai eu la chance d’hériter de ce bon travail et, j’espère, j’ai bâti ce travail et nous continuons d’aller de l’avant dans ce domaine.

Quel est l’avenir de l’enseignement dentaire et sur quoi les écoles de médecine dentaire devraient-elles se concentrer pour préparer la prochaine génération de dentistes canadiens?

L’un des plus grands domaines visibles reflétant ce que nous avons fait est de déménager dans un établissement clinique entièrement nouveau, ce qui représentait un grand défi; mais je pense aussi un grand succès en même temps. Le déménagement dans le nouvel établissement clinique a amené la faculté au XXIe siècle. Nous sommes maintenant dans un endroit où je pense que nous pouvons utiliser ces installations pour construire, pour créer de nouvelles façons et de nouveaux mécanismes et techniques pour enseigner et apprendre. Par exemple, nous avons un moyen de créer des vidéos pour nos étudiants de premier cycle et pour la formation continue où nous pouvons interactivement présenter des démonstrations de patients en direct que ce soit avec des étudiants ou avec des professionnels de la communauté dentaire. Donc, il y a toutes sortes de possibilités pour nous d’avancer, une réussite tout à fait.

Quels sont certains défis auxquels est confrontée l’éducation dentaire aujourd’hui?

Il y a tellement de choses qui se passent dans notre société qui doivent être considérées. Il y a des problèmes concernant l’état de santé de la population. Il existe des problèmes concernant les soins de santé, les mécanismes de prestation de soins dentaires dans l’ensemble de la population. Et puis, il y a des problèmes sur la façon dont nous interagissons socialement, les exemples les plus évidents étant les communications électroniques. Un autre domaine est l’apprentissage tout au long de la vie. Nous parlons d’apprentissage tout au long de la vie depuis de nombreuses années, mais je pense vraiment que nous, dans les universités en général et les écoles dentaires en particulier, devons y penser différemment. Dans les universités, nous avons tendance à organiser notre apprentissage de manière très structurée. Vous avez un diplôme de premier cycle, vos ‘bachelors’ et ensuite vous avez un diplôme professionnel comme un DDS ou DMD, et puis vous avez votre maîtrise et votre doctorat; et vous avez quelques variantes à ce sujet, mais pas beaucoup. Si nous pensons à l’avenir de la profession dentaire et à la formation des professionnels dentaires, je pense que nous devons vraiment penser à intégrer la formation continue avec ce qui se passe au jour le jour dans les écoles et penser à créer de nouveaux modules d’apprentissage pour équiper nos professionnels sur le terrain et dans la communauté.

 

Le Message (2.19″)

 

Conversation intégrale (10.17″)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: